Retour aux actualités

Intelligence Artificielle et Bâtiments performants

-

Énergie Durable (CSA)

23/10/2019


Succès de participation pour ces tables rondes du 14 novembre, organisées par le Gimelec et CentraleSupélec, dont l’ambition est de transformer la filière bâtiment grâce à l’IA. Les enjeux portent sur 27 Mt CO2 / an dans le tertiaire et une activité de 150 G€/an.


Les objectifs sont d’améliorer :

  • La performance énergétique avec une régulation des températures et de l’éclairage fonction des occupations effectives.
  • La flexibilité et l’allocation dynamique des espaces de travail, bureau, salle de réunion, visioconférence, voire partage d’un amphithéâtre, avec les bâtiments voisins.
  • Le confort des occupants grâce à l’optimisation des services généraux
  • La maintenance prédictive.
  • L’usage d’un bâtiment sur sa durée de vie, grâce à la prise en compte, dès la conception, des évolutions prévisibles des modes de travail.
  • La coordination avec la ville et les transports.

Seule l’amélioration de la sécurité des bâtiments, grâce à la reconnaissance faciale, est incertaine ; sa mise en place ne manquerait pas de soulever des oppositions.


L’atteinte de ces objectifs reposent sur :

  • La coopération trans-générationnelle, déjà effective en milieu professionnel
  • La mise en relation des données isolées et déconnectées d’un cas d’usage. Déjà professionnels et ministère de l’économie travaillent à la création d’un cadre de confiance pour favoriser les échanges de données en garantissant à chaque émetteur protection vis-à-vis de la concurrence, pour créer une valeur de mise en commun s’ajoutant au maintien de celle de chacun.
  • La protection de la souveraineté des états. La France est à l’initiative d’une normalisation européenne des échanges de données.
  • Une formation déjà commencée plus tôt, en universités et grandes écoles.
  • L’invitation faite aux Gafa de venir implanter leurs centres de recherches en France.


Et si la démarche de l’IA est avant tout collaborative, l’implication des intervenants d’origine diverses l’ont prouvée.


Francis d’Auriac


311 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Merci de te connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Pourquoi le Covid 19 va doper la filière solaire

FD

François Dauphin

09 juillet

EDP signe l'arrêt de mort des marchés de l'électricité

FD

François Dauphin

08 juillet

Smart Grid - De l’expérimentation à l’industrialisation - Retour sur la conférence avec Yves Barlier, ENEDIS

photo de profil d'un membre

Isabelle Heller

22 juillet