La Géothermie profonde : une énergie durable très faiblement émettrice de CO2

11 participants
-

2

La date limite de clôture des inscriptions est passée.

Chers membres,

Le Groupement CentraleSupélec Énergie & Développement Durable a le plaisir de vous inviter à sa prochaine conférence :

La Géothermie profonde : une énergie durable
très faiblement émettrice de CO2

Avec Jean-Jacques GRAFF Directeur Général d’ES-Géothermie,
filiale d’Électricité de Strasbourg,
Président de l’Association Française des Professionnels de la Géothermie (AFPG),

Mardi 23 janvier 2018 à 19h
à la Maison des Supélec
21 avenue Gourgaud 75017 Paris

RER : ligne  C, station de Pereire-Levallois
Métro : ligne 3, station Pereire
Bus :Petite ceinture (PC), lignes 163 -164 -165, Arrêt porte de Champerret,
lignes 84 – 92 – 93, Arrêt Place Pereire (Maréchal Juin)

La géothermie profonde est une énergie durable très faiblement émettrice de CO2. Cette énergie repose sur le fait que la température du sous-sol augmente avec la profondeur. L'augmentation moyenne de température avec la profondeur sur une plaque continentale est de l'ordre de +3°/100m mais peut localement être beaucoup plus forte du fait de conditions géologique particulières. C'est le cas par exemple en Alsace avec un gradient de 8 à 10°C/100m (du fait d'une structure de fossé d'effondrement, ou Graben), ou en Toscane (du fait d'une intrusion magmatique), avec un gradient de plus de 20°C/100m. Le principe de la géothermie profonde consiste à pomper l'eau présente dans des aquifères ou "réservoirs" à moyenne ou grande profondeur grâce à un puits, pour en récupérer les calories en surface, pour ensuite restituer cette eau refroidie à ce même "réservoir" grâce à un puits d'injection. La chaleur ainsi récupérée peut être utilisée directement pour des besoins de chauffage de bâtiments via un réseau de chaleur ou pour des process industriels, ou encore transformée en électricité si la température de la ressource est suffisamment élevée pour permettre la rentabilité économique du processus de conversion.

Cette filière devrait connaitre un développement important en France. Aujourd’hui, l’usine de Soultz-Sous-Forêts en Alsace est le premier prototype industriel de la production d’électricité avec une puissance de 1,5 MW. Cette usine permet de mettre au point les techniques appropriées pour produire de l’électricité par la géothermie. Toutefois, le risque de sismicité induite pour les phases de connexion des puits au réservoir et pour la phase d’exploitation peut poser des problèmes, surtout en termes d’acceptabilité.

Jean-Jacques GRAFF Directeur Général d’ES-Géothermie, filiale d’Électricité de Strasbourg et président de l’Association Française des Professionnels de la Géothermie (AFPG), présentera l’intérêt de ces techniques qui sont primordiales dans la recherche d’énergie non polluante et devraient avoir d’important développement dans le monde dans les zones à fort potentiel géothermique.

À l’issue de sa conférence Jean-Jacques GRAFF répondra à l’ensemble des questions que vous vous posez sur ces sujets d’actualité.

Cette conférence sera suivie d’un cocktail.

Nous serons heureux de vous y retrouver.

Au plaisir de vous compter parmi nous.

Amicalement.

Corine DUBRUEL

Co-Présidente du Groupement CentraleSupélec Énergie & Développement Durable

Paul-Louis MEUNIER

Co-Président du Groupe CentraleSupélec
Énergie & Développement Durable

 

2883 vues Visites

J'aime

Conférence-débat

Maison des Supelec

21, Avenue Gourgaud 75017 PARIS

Vous n'avez pas les droits pour lire ou ajouter un commentaire.

Événements suggérés

jeu.

29

oct.

L’arrivée des business angels dans la reprise de PME : le modèle Search Fund

lun.

02

nov.

Webinar "Le rôle sociétal de l'assurance"

mer.

04

nov.

Webinar : Les entrepreneurs face à la crise sanitaire et la contribution de l'assurance et de la finance