Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Sébastienne Guyot, ingénieure et résistante

Communiqués de presse

-

02/09/2015

La collection de publications « Parcours de Centralien » effectue un focus historique sur une figure marquante de la communauté centralienne, celui qu’on désigne « le Centralien de l’année ».
En 2015, pour la première fois dans l’histoire de l’association des Centraliens, le choix s’est porté sur une femme : Sébastienne Guyot (1886-1941).

Elle fut une des premières diplômées de l’École : promotion 1921C.
Aérodynamicienne, conceptrice de plusieurs modèles de gyroplanes, elle fut aussi championne nationale de cross-country.
Elle a marqué les mémoires par son esprit de résistance pendant la Seconde Guerre mondiale. En 1940, elle tente de faire évader son frère emprisonné au camp de Musannes, près du Mans. Emprisonnée à son tour, elle meurt de maladie en août 1941.
Elle est la seule femme dont le nom soit gravé à Paris sur le monument de la rue Conté - l’ancienne adresse de l’Ecole des Arts et Manufactures actuellement  siège du CNAM – Ce monument commémore les Centraliens morts pour la France.

Pour raconter celle qui a été désignée « Centralienne de l’année 2015 », deux Centraliens membres du groupe Centrale Histoire, ont pris la plume : Michel de la Burgade (promotion 56) et Luc Bastard (promotion 75). Ils ont exploité toutes les archives disponibles sur Sébastienne Guyot.

Leur ouvrage de 24 pages, largement illustré, retrace à la fois le parcours de la Centralienne, sa passion de l’aviation, ses exploits sportifs, sa fin tragique. 

Parcours de Centraliens est édité par l’Association des Centraliens.
L’ouvrage peut être commandé en ligne au tarif de 12 € sur la boutique du site centralien. Ou par courrier auprès du secrétariat de l’association.
 
L'Association des Centraliens regroupe l'ensemble des élèves et anciens élèves de l'Ecole Centrale Paris, préparant ou ayant obtenu le diplôme d'ingénieur ou l'un des autres diplômes délivrés par l'Ecole Centrale Paris. Elle a été créée en 1862 et a été reconnue d'utilité publique en 1867. Elle est à but non lucratif. A travers des actions variées, l’Association a pour vocation de soutenir les actions de l’Ecole, défendre et promouvoir la marque Centralien et apporter des services à ses adhérents (visites, ateliers, conférences, colloques, rencontres, etc.). Elle compte 10 000 adhérents.
 

758 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Merci de te connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Communiqués de presse

Corine Dubruel, élue Présidente de CentraleSupélec Alumni

photo de profil d'un membre

CentraleSupélec Alumni

22 juillet

1

Communiqués de presse

CentraleSupélec Alumni : naissance d’une Association de 45 000 diplômés

photo de profil d'un membre

CentraleSupélec Alumni

16 janvier

Communiqués de presse

Valérie Masson-Delmotte reçoit le Prix Félix ‘Centralien Leader’ 2019

photo de profil d'un membre

Association des Centraliens

10 janvier